Le Quintus à la brasserie Lipp


Elles étaient 500 sur la ligne de départ. 500 cuvées haut de gamme du Languedoc-Roussillon présentées à Vinexpo en juin dernier à Bordeaux. Seules 19 d’entre elles franchirent la ligne d’arrivée. Le Quintus en fait partie, à notre grande fierté !

L’association Vins de Pays d’Oc a en effet sélectionné les plus grands vins de notre région. L’objectif est clair : valoriser les cépages d’exception afin de tirer le pays d’Oc vers le haut. Hier, ils ont donc été présentés à la presse à Paris, dans la célèbre brasserie Lipp.

Le Quintus était proposé avec un gâteau au chocolat, dont le goût très prononcé correspond, d’après le jury, au caractère affirmé du vin : «Un nez franc d’une grande complexité. Une bouche puissante, longue, suave, avec des arômes de cannelle et d’épices. Un grand vin de charme».

This entry was posted in Blog, Non classé. Bookmark the permalink.

5 Responses to Le Quintus à la brasserie Lipp

  1. Anonymous says:

    Je viens de découvrir votre Quintus chez des amis. il mérite bien ce super classement. Bravo.

  2. Anne-laure says:

    C’est vrai que ce Quintus est un vin dont on se rappelle et qu’on ne demande qu’à re-deguster.. A bon entendeur….mister Q…. hé hé….

  3. Annick says:

    Et puis aussi, au Garde Manger à Saint-Cloud, La Table de Babeth à Paris 16,l’Hôtel de la Cité à Carcassonne…
    Mais n’hésitez pas à contacter Laetitia au Château de Gourgazaud,au 04 68 78 10 02, ou par mail à : contact@gourgazaud.com
    qui vous communiquera toutes ses bonnes adresses.

  4. Quentin says:

    Le vin de Gourgazaud se trouve surtout dans les restaurants environnants le domaine. Voici quelques adresses :

    Le Relais Chantovent à Minerve (34, Hérault)
    Les Muscardins à Saint martin de Londres (34)
    L’Opéra Bouffe à Carcassonne (11, Aude)
    L’Auberge de Dame Carcas à Carcassonne (11)
    Fish Kiss à Lyon (69)
    etc…

  5. Anonymous says:

    Y a-t-il des restaurants (à Paris de préférence, ou ailleurs) où l’on peut goûter le vin de Gourgazaud ? Car si je comprends bien, il ne s’agissait que d’une dégustation à Lipp, non d’une adoption à la carte…

Laisser un commentaire