Gourgazaud, berceau de l’innovation… et garant de la tradition !

la reserve

Il y a plus de 30 ans, nous plantions nos premières Syrah sous l’œil étonné et un brin dubitatif de certains producteurs de la région.
C’est peu dire que nous avons été largement suivis depuis !
Conformément à la « tradition du berceau « qui témoigne d’une incontestable fierté , ce sont les prénoms des enfants qui naissaient à Gourgazaud qui baptisaient les premières Cuvées : Cuvée Mathilde an 1973, Cuvée Quentin en 1980 et Cuvée Morgane en 1981.
Mais cette fierté a pris une autre dimension quand elle s’est accompagnée d’une volonté de reconnaissance institutionnelle au travers d’un Cru…
La Naissance du Cru La Livinière
Pour qu’un Cru mérite d’être distingué au sein d’une Appellation d’Origine Contrôlée, les producteurs doivent se soumettre à des règles draconiennes. Il faut une unité de terroir reconnue par L’Institut National des Appellations d’Origine ( L’INAO ), un encépagement sélectionné, des rendements limités, et des hommes obstinés et … patients.
En Minervois, ces passionnés de la première heure auront attendu plus de 30 ans pour voir leur rêve devenir réalité.
Ils ont pour nom Roger Piquet, propriétaire aujourd’hui disparu du Château de Gourgazaud , Maurcice Piccinini, Président à cette époque de la Coopérative du village de La Livinière, et une poignée d’autres.
Le Cru Minervois La Livinière fut enfin reconnu en 1999.

Depuis 1999, La Réserve du Château de Gourgazaud constitue une valeur incontournable de l’unique Cru de l’Appellation d’Origine Contrôlée du Minervois.

Article paru dans « terre de vins » decembre 2007

This entry was posted in Blog, Non classé. Bookmark the permalink.

One Response to Gourgazaud, berceau de l’innovation… et garant de la tradition !

  1. Anonymous says:

    J’aime la revue, toujours de très belles photos, des articles intéressants sur les vins et les producteurs.
    Bien cette reconnaissance pour la Réserve de Gourgazaud.

Laisser un commentaire