La Liviniere

La confusion sexuelle

IMG_1617

A Gourgazaud, les 4 et 5 avril prochains, nous allons mettre en place sur 360 hectares la méthode dite de la confusion sexuelle.

L’initiative a été prise il y a plus d’un an autour d’un projet communautaire initié par la cave coopérative de la Livinière et qui portera sur plusieurs domaines couvrant une superficie de 360 hectares.

Mais de quoi s’agit-il exactement ?

La confusion sexuelle est une méthode de lutte biotechnique collective contre les  » tordeuses  » de la grappe. La tordeuse ou ver de la grappe est un parasite qui touche la vigne. Cette petite chenille perfore les grains de raisins et favorise l’installation de la pourriture grise.

Le principe de la confusion sexuelle est une technique qui consiste à perturber la phase de rapprochement des papillons mâles et femelles. Dans la pratique, il suffit d’installer dans les vignes des diffuseurs de phéromones, en fait de petites capsules que l’on accroche sur les fils de palissage. Les mâles sont donc tout désorientés, ne peuvent plus retrouver les femelles. Il en découle moins d’oeufs, donc moins de chenilles, et par voie de conséquence, moins de dégâts sur les raisins.

cochylis-larve

Cette méthode est garante du respect de l’environnement, ce qui ne peut aller que dans le bon sens. Les avantages sont nombreux, absence de toxicité pour l’utilisateur, respect de la faune et de l’environnement, et belle initiative humaine autour d’un projet commun.

Tagged ,